Développer une offre de formation par apprentissage, au plus près de l’évolution des besoins en compétences des entreprises, est au cœur de la démarche de Formasup. C’est une ambition que nous avons toujours portée avec beaucoup de volontarisme, dans le cadre d’un dialogue permanent entre acteurs du monde économique et acteurs du monde académique, pour asseoir un développement maîtrisé et cohérent de nos formations par apprentissage. Elle rejoint une autre ambition : celle de mieux préparer et accompagner les jeunes aux métiers en émergence ou en transformation dans un contexte économique en fortes évolutions.

Fort d’une dynamique partenariale de prospection des compétences clés dont les entreprises auront besoin demain, Formasup a ouvert avec succès ces dernières années de nouvelles formations pour répondre aux compétences les plus attendues en matière d’innovation, de relation client et de technologies digitales. Nous avons aussi fait le pari de flux plus nombreux d’apprentis formés à des compétences transverses comme le management de projet, l’interculturel, les achats, les technologies de l’information et aider chaque apprenti à se prendre en charge et devenir des entrepreneurs en puissance.

Nous devons rester très attentifs aux signaux émis par les entreprises du territoire et aux nouvelles tendances qui se dessinent. Nous disposons pour cela de plusieurs atouts majeurs, au premier rang desquels notre forte proximité avec le tissu économique local et ses attentes.

Pionnier des formations en apprentissage dans l’enseignement supérieur, le réseau Formasup a mis à profit les coopérations très riches avec les entreprises pour inscrire l’offre de formation dans une logique naturellement adaptative. Au-delà de la gouvernance paritaire du CFA, les participations régulières de dirigeants aux jurys des recrutements, les nombreuses visites en entreprises et échanges noués à l’occasion de soutenances de projets et de mémoire, les sessions croisées de réflexions sur le pilotage et les contenus des programmes de formation avec des représentants d’entreprise et de branches professionnelles, sont autant d’occasions de nous livrer à une veille assidue des besoins en compétences des employeurs. Par ailleurs, nous avons lancé plusieurs initiatives pour renforcer la place des compétences dans le pilotage de nos formations, et ainsi articuler davantage encore la coopération entre les établissements de formation et les entreprises autour de leurs prises en compte

Des temps comme Capp’Sup nous alimentent aussi, fort à propos, pour penser la transformation des métiers, conforter notre capacité d’anticipation des compétences à former pour demain et nous montrer résolument pro-actif. Nous avons donné cette année la parole à des entreprises au cœur de transitions importantes significatives de notre contexte socio-économique (transition économique, énergétique, numérique). A l’heure où la Région Hauts-de-France entend accélérer le développement de l’apprentissage, en portant ses effectifs à 50.000 jeunes, la question de l’adaptation et de la qualité de l’offre de formation revêt une acuité renouvelée. Avec les autres CFA de notre nouvelle région, nous entendons prendre une part active à ce développement et faire de l’apprentissage une ambition régionale pour les entreprises et les jeunes de notre territoire.

François BOURGIN,

Président de Formasup Nord-Pas de Calais

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *